Renate Salvisberg, factrice, Berne, quartier de Lorraine

Guidage vocal

La Poste est là pour tous. Et même avec beaucoup d’amabilité dans le quartier de Lorraine, à Berne.

Renate Salvisberg travaille dans un quartier de Berne avec une forte mixité sociale. Le quartier de Lorraine compte des personnes établies depuis longtemps, mais aussi beaucoup de jeunes. C’est un quartier créatif, dans lequel elle est heureuse de travailler. Ayant grandi à la campagne, elle a été surprise de l’amabilité et de l’attention dont font preuve les gens de ce quartier urbain de Berne.

 

Des personnes de tous âges la saluent et des personnes âgées l’appellent par son nom. «Bonjour Madame Salvisberg», dit une dame de 90 ans qui l’attend déjà devant sa fenêtre. Renate Salvisberg lui remet le courrier directement en mains propres. Il lui arrive même d’aider la vieille dame à déposer sa poubelle dans le conteneur. La dame âgée regarde la factrice avec beaucoup de reconnaissance et se réjouit déjà de son prochain passage.

Eh oui, elle connaît les gens de son quartier et ces derniers la connaissent. Renate Salvisberg prend part aux histoires des gens, car elle en fait partie en quelque sorte en tant que factrice. Elle vit ces histoires avec eux. Un jour, après avoir stationné son scooter électrique de l’autre côté de la rue, elle remarqua en marchant quelque chose d’étrange sur le sol: une tortue en liberté. En tant que bonne âme du quartier, la factrice connaissait une famille à laquelle la tortue pouvait appartenir. Elle prit le petit animal et se rendit à la maison de la famille en question où elle vit un homme qui connaissait cette famille. Elle lui remit le petit quadrupède. Il va de soi que la famille lui en fut très reconnaissante.

Renate Salvisberg a vécu de nombreuses histoires de ce genre dans son quartier. Et les gens se sont ainsi pris d'affection pour elle. D’une manière ou d’une autre, on est là les uns pour les autres.