Cornelia Vögelin, factrice, Rheinfelden



Guidage vocal

La Poste est là pour tous. Parfois même pour bien plus que des lettres.

Cornelia Vögelin est une factrice qui est attentive non seulement aux envois qu’elle distribue, mais également aux personnes de sa zone de distribution. «Plus longtemps on séjourne dans un quartier, mieux on apprend à connaître les gens», dit-elle. 

 

Lorsqu’elle voit quelqu’un qui semble avoir un souci, il lui arrive d’engager une brève conversation avec la personne. Elles s’intéresse aux autres et souhaite effectivement savoir comment ils vont. Les gens apprécient cette attitude. Elle apprend ainsi à mieux connaître le quartier et ses habitants. Ici une brève conversation et là un aimable sourire. Les gens aiment ça, particulièrement les personnes âgées.

Lors de sa tournée, il est arrivé à cette factrice attentive de remarquer un enfant assis tout seul dans l’escalier devant sa maison. En tant que maman, Cornelia a su tout de suite que quelque chose n’était pas normal, puisque la fillette de sept ou huit ans aurait dû normalement être à l’école à ce moment-là. Sans hésiter une seconde, elle a demandé à la fillette comment elle allait. Et elle a découvert que la petite s’était enfuie de l’école pour rentrer à la maison parce qu’un garçon lui avait donné un coup de pied. Pendant qu’elle parlait avec l’enfant, la factrice a remarqué un écriteau apposé sur la maison: le père de l’enfant était, en l’occurrence, un moniteur de conduite et y avait indiqué son numéro de téléphone. Elle a appelé le papa et lui a relaté l’histoire. Le père a alors informé la mère de l’enfant qui était encore en train de faire ses courses. Cette dernière est bien entendu immédiatement rentrée à la maison et a été très reconnaissante à la factrice de cette attention particulière.